{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Londres sélectionne ses immigrés

Le gouvernement britannique engage le Royaume vers une immigration choisie : dans l’ère post-Brexit, il faudra parler anglais et être au moins détenteur du baccalauréat, ou l’équivalent, pour espérer obtenir un visa de travail en Grande-Bretagne. Le nouveau système devrait entrer en vigueur le 1er janvier 2021, à l’issue de la période de transition qui a débuté après la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. Le ministère de l’Intérieur britannique a mis en ligne sur son site les nouvelles règles qui instaurent un système de visa à points. Tout étranger souhaitant venir travailler au Royaume-Uni devra cumuler un minimum de 70 points : un niveau d’anglais suffisant apportera 20 points, autant pour ceux qui font preuve de «compétences» spéciales et encore 20 points si le contrat de travail promis est au moins égal à 30 820 euros annuels.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré