{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

L’escargot, poule aux œufs d’or en Thaïlande

Autrefois hantise des riziculteurs thaïlandais, des escargots géants sont désormais dorlotés pour leur précieuse bave, prisée par l’industrie cosmétique, notamment en Corée du Sud et aux Etats-Unis. « Ce sont des fermiers qui me vendent les escargots. Avant ils trouvaient ces escargots qui détruisaient leurs récoltes et les jetaient sur la route ou dans des rivières », explique Phatinisiri Thangkeaw, enseignante reconvertie en éleveuse d’escargots pour arrondir ses fins de mois, de l’ordre de 10 000 à 20 000 bahts par mois (290 à 580 euros). Plus de 80 fermiers qui ont monté de petits enclos à escargots, vendent chaque mois à une entreprise de cosmétiques thaïlandaise plusieurs litres de bave d’escargots, récoltée lors d’un processus de «traite» consistant à stimuler les glandes de ce gastéropode.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours