{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Toute l’actualité A vrai dire

  • Abdelhakim MEZIANI - 00:00 | 17-01-2016

    Kaddour M'Hamsadji, la Casbah "ce Sour El-Ghozlâne de mon existence" suite et fin

    «Sa venue en Algérie n'aura nullement raison de la négation dont il affuble tout un peuple. La haine qu'il vouera à Napoléon III n'atténuera pour autant antithèses fantastiques et hallucinations poétiques sur fond d'épopée - noblesse oblige! - contre Abdelkader, chef et héros de la résistance algérienne.» Kaddour M'HAMSADJI

  • Abdelhakim MEZIANI - 00:00 | 16-01-2016

    Kaddour M'Hamsadji, la Casbah "ce Sour El-Ghozlâne de mon existence" (2e partie)

    «L'acte de lire, d'écrire et de publier n'est pas l'apanage de l'auteur seulement, mais ça concerne la société entière, laquelle doit s'y mettre pour comprendre le sens de la vie, car un peuple qui ne lit pas, son avenir est voué à l'échec.» Kaddour M'HAMSADJI

  • Abdelhakim MEZIANI - 00:00 | 13-01-2016

    Kaddour M'Hamsadji, la Casbah "ce Sour El-Ghozlâne de mon existence"

    Être né dans cette ville Auzia-Sour El-Ghouzlâne-Aumale-Soûr El-Ghouzlâne et dans une famille aux origines algéroises nettement marquées par l'histoire, c'est son meilleur argument de citoyen algérien contre la sécheresse du coeur et la pauvreté de l'esprit, vous confie-t-il, sans hésitation aucune.

  • Abdelhakim MEZIANI - 00:00 | 12-01-2016 VIVRE ENSEMBLE DITES-VOUS?

    Vivre ensemble dites-vous?

    «Oui, nous sommes arrivés au point de rupture où le ‘'vivre ensemble'' risque de sombrer dans la barbarie la plus répugnante d'un libéralisme de catastrophe, nourri d'ostracisme et de fascisme religieux où se mêlent les doctrines économiques et politiques à la théologie et aux traditions religieuses.» Sidi Mohammed El-Ghaouti BESSENOUCI

  • Abdelhakim MEZIANI - 00:00 | 11-01-2016

    Vivre ensemble dites-vous?

    «Tout bien considéré, cette logique géométrique, parce qu'elle se veut logique, va jusqu'à confisquer aux acteurs la possibilité de contester le modèle du vivre ensemble qui leur est imposé. Somme toute, et pour cause, la question du vivre ensemble devient particulièrement normative, attendu que chacun a une place, chacun se trouve aussi devant un ordre des possibles et des impossibles pour sa vie, c'est-à-dire pour sa place dans la société.» Sidi Mohammed El-Ghaouti BESSENOUCI

  • Abdelhakim MEZIANI - 00:00 | 10-01-2016

    Mais qui se souvient de Pierre Boulez?

    «Pour tous ceux qui l'ont côtoyé et qui ont pu apprécier son énergie créatrice, son exigence artistique, sa disponibilité et sa générosité, sa présence restera vive et intense», indique sa famille dans un communiqué diffusé par la Philharmonie de Paris, dont il était l'initiateur.

  • Abdelhakim MEZIANI - 00:00 | 09-01-2016

    "Soufisme et musique sacrée, un Hymne à la pensée augustinienne"

    «Le nombre, dit-il, s'insère dans la philosophie théologique car il s'inscrit pleinement dans la quête de Dieu pour nous signifier que musique et philosophie, et je rajouterai musique et soufisme, sont indispensables à l'ascension, à l'extase à la manière de Ibn Arabi et de Jalal al din al Rumi.» Rachida KALFAT

  • Abdelhakim MEZIANI - 00:00 | 06-01-2016

    "Soufisme et musique sacrée, un Hymne à la pensée augustinienne" (1re partie)

    «Je fais partie de ceux qui prennent la parole pour réconcilier philosophie et actualité à partir des pistes de réflexions pour collaborer au devenir de l'humanité. Telle est la mission de la femme que je suis et qui est devenue adepte du Soufisme parce qu'il est tout simplement musique et philosophie.» Rachida Kalfat

  • Abdelhakim MEZIANI - 00:00 | 05-01-2016

    De la responsabilité des hommes

    «Le djihadisme, terme venimeux, qui n'existe pas dans le Coran, n'est pas une religion, mais une imposture produite par des échecs politiques et une idéologie extrémiste.» Mustapha CHERIF

  • Abdelhakim MEZIANI - 00:00 | 04-01-2016

    La démocratie et la démocratie seule

    «Le souvenir des hommes de la trempe de Ait Ahmed dont les actions et les réalisations profitent, tels des épis cultivés à travers le temps, aux générations successives, demeure gravé dans les mémoires et leur souvenir vivace dans les coeurs.» Abdelaziz BOUTEFLIKA

  • Abdelhakim MEZIANI - 00:00 | 03-01-2016

    Mohamed Boudiaf et Hocine Ait Ahmed, ces exemples bien de chez nous

    L'hommage unanime rendu par l'Algérie à l'un de ses meilleurs fils milite assurément pour cette option démocratique, balisée qu'elle est par le message sincère du président de la République à la famille du défunt...

  • Abdelhakim MEZIANI - 00:00 | 02-01-2016

    Un Algérien nommé Ferhat Abbas

    «En juillet 1962, l'indépendance acquise, nous nous sommes comportés comme un peuple sous-développé et primitif. Nous nous sommes disputé les places et nous avons tourné le dos aux valeurs et aux vertus qui nous ont conduits à la victoire.» Ferhat ABBAS

  • Abdelhakim MEZIANI - 00:00 | 30-12-2015

    Un Algérien nommé Ferhat Abbas

    La décision de l'ancien patron de l'UDMA était sincère, honnête et réfléchie: «Il a su s'adapter à un milieu politique très différent de son itinéraire et de son expérience politiques. Il a fait des efforts honnêtes pour s'intégrer à ce milieu, l'accompagner, le comprendre. Il l'a même aidé à maintenir et à consolider sa propre cohésion.» Abdelhamid MEHRI

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours