Accueil |Culture |

EXPOSITION AU CCF D’ALGER DU PHOTOGRAPHE MATHIEU GEOFFROY

Promenade photographique des deux côtés de la Méditerranée

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
oeuvre de l’artiste Mathieu Geoffroyoeuvre de l’artiste Mathieu Geoffroy

«Dos à la Mer», est la nouvelle exposition proposée par le Centre culturel français d’Alger et ce jusqu’au 28 février.

Ce n´est pas les vieux quartiers historiques, ni les fameux ports des villes méditerranéennes qui attirent Mathieu Geoffroy, mais plutôt la vie quotidienne à l´intérieur de ces cités. Pour lui, la mer Méditerranée n´est pas le seul point en commun entre Marseille, Gènes, Valence, Beyrouth, Tripoli ou bien Alger. D´autres similitudes existent entre elles et c´est de celles-ci justement qu´il veut rendre compte à travers ses balades urbaines de part et d´autre de la Méditerranée. On dit souvent que ces villes se ressemblent dans leurs traditions et même dans leur architecture. Avec un appareil photo, il part donc vérifier lui même. Son mot d´ordre était, «photographier tout, sauf la mer», d´où le nom de l´exposition «Dos à la Mer». «J´avais vraiment envie de voir de l´autre côté de la Méditerranée», nous dira-t-il au cours de la présentation de son exposition au Centre culturel français, jeudi dernier. C´est en 2005, qu´il entama son ambitieux projet avec comme point de départ, Beyrouth. «Cette ville faisait partie de mes fantasmes quand j´étais enfant. Entre 2005 et 2008, j´ai fait Valence, Gènes, Marseille, Tripoli et Alger...», fera-t-il noter. Il mettra trois ans pour terminer ce travail et le présenter pour la première fois, en 2009 à Marseille, sa ville natale. Ce jeune photographe choisira la forme du diaporama pour exposer aux visiteurs les images qu´il a réalisées au cours de ses déplacements. Il opte pour un diaporama sonore. Pour lui, c´est la forme adéquate afin de rendre compte des différents paysages urbains qu´il a pu photographier. Son but? Retranscrire, non seulement les vues, mais c´est aussi et surtout donner aux autres, l´opportunité de vivre l´expérience sensorielle qu´il a vécue lui même, à travers le son. Pour ce faire, il travaille en collaboration avec David Bouvard pour le montage sonore.
Au cours d´une quinzaine de minutes, Mathieu Geoffroy nous entraînera à travers quelque 120 images dans une promenade des deux côtés de la Méditerranée, pour nous montrer, par ses photographies, des villes en pleine mutation.
Mathieu Goeffroy nous fera préciser qu´un livre a déjà été publié par les éditions Filagrane et dans lequel les férus de la photographie pourront retrouver près de 90 photos des 120 images du diaporama.
Un CD audio est également inclus dans ce livre, «Dos à la Mer», «Promenade en Méditerranée urbaine». Ce photographe nous affirmera, par la suite, qu´il ne s´agit pas de son dernier voyage à Alger. «Alger, j´y reviendrai prochainement pour réaliser un autre projet, j´ai envie de travailler sur les grands chantiers, les extensions de la ville, mais pour l´instant, je compte partir à Tanger pour travailler sur les grands chantiers de construction. Au Maroc, ils ont besoin de logements, donc ils construisent beaucoup, ça produit des paysages un peu étranges, c´est ce qui m´intéresse: le paysage en mutation, en train de se construire...»

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha